Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Ceinture

Ceinture noire 1er DAN (SHO DAN) : option compétition

 

  • 15 ans minimum.

  • 3 années de licences minimum dont 1 année avec le grade de 1er KYU.

  • Examen de katas portant sur les 3 premières séries du NAGE NO KATA : techniques de projection.

    • 1ere série avec les bras (TE WAZA)

    • 2eme série avec les hanches (KOSHI WAZA)

    • 3eme série avec les jambes (HACHI WAZA)

  • Examen d’arbitrage

    • Connaissance de l’environnement sportif et des règles. Tenue d’une table d'arbitrage au durant une compétition officielle.

  • Test d’efficacité en compétition.

Katas
Les examens katas ont lieu 3 fois par an. Ils sont organisés au niveau départemental. Les candidats sont présentés par un professeur de judo diplômé d’état qui s’engage de par sa signature sur le passeport à ce que le/la judoka(te)s ai la préparation requise et l’attitude adéquate. Le juge (JOSEKI) est une ceinture noire spécialement formés pour l’appréciation des katas.
Le/la candidat(e)s doit exécuter parfaitement les 3 premiéres séries du NAGE NO KATA ainsi que le rituel. Il doit faire les technique (TORI) mais aussi les subir (UKE). Ceci à droite et à gauche. La réussite de l’examen dépend de tout.


La 1ere série se compose de

  • UKI OTOSHI

  • IPPON SOEI NAGE

  • KATA GURUMA

La 2eme série

  • UKI GOSHI

  • HARAI GOSHI

  • TSURI KOMI GOSHI

La 3eme série

  • OKURI ASHI BARAI

  •  SASAE TSURI KOMI ASHI

  • UCHI MATA 

Arbitrage

Les examens d’arbitrage ont lieu à l’occasion des compétitions officielles. Les candidats sont présentés par un professeur de judo diplômé d’état qui s’engage de par sa signature sur le passeport à ce que le/la judoka(te)s ai la préparation requise et l’attitude adéquate. Le juge (JOSEKI) est un commissaire sportif qui va contrôler les connaissances du candidat concernant les règlements des compétitions de judo et son sérieux dans la tenue des éléments administratifs.

Pour info : extrait d’une circulaire de la ligue
LE REQUIS D’ARBITRAGE : Connaissances de l’environnement d’organisation des manifestations sportives
Afin d’uniformiser nos examens et de ne pas vouer les candidats à l’échec sur le requis d’arbitrage. Désormais, le candidat au 1er DAN sera interrogé sur

  • Tenir le chronométrage en fonction des annonces de l’arbitre : hajimé, maté, osaekomi, toketa, sono mama,

  • yoshi…

  • le tableau de marque en fonction des gestes de l’arbitre : ippon, waza ari, yuko, valeur des temps

  • d’immobilisation, annulation ou modification de valeur…

  • Tenir une feuille de poule : ordre des combats et appel des judokas, enregistrement correct des résultats

  • de chaque combat, bilan de la poule (synthèse des résultats individuels, classement)

Observation : savoir se servir d’un tableau électronique n’est pas une exigence Test d’efficacité en compétition

Test d’efficacité en compétition

Le candidat affronte lors de tournois spécifiques appelés SHIAI, d’autres candidats ayant le même âge, le même grade, de même sexe et de poids sensiblement équivalent et ayant eux aussi réussit les examens kata et arbitrage. Les candidats sont présentés par un professeur de judo diplômé d’état qui s’engage de par sa signature sur le passeport à ce que le/la judoka(te)s ai la préparation requise et l’attitude adéquate.

  • Une victoire par IPPON rapporte 10 points

  • Une victoire par WAZA ARI rapporte 7 points

  • Toute autre forme de victoire rapporte 0 points (YUKO, pénalités etc …)

Le candidat fait 5 combats par SHIAI et doit marquer 44 points en une seule fois (autrement formulé : il doit gagner tous ses combats) ou cumuler 100 points sur autant de SHIAI qu’il veut. Les SHIAI sont au nombre de 4 par saison. 3 dans le nord généralement à Lallaing et 1 dans le Pas de calais généralement à Avion.
Les points marqués en championnats (appelé aussi «relation grade/championnat»)
Pour arriver aux 100 points, aux points marqués lors des SHIAI, peuvent s’ajouter des points marqués lors des championnats. Pour que ces points soient comptabilisés, il faut :

  • Que le championnat soit de niveau au moins départemental.

  • Que l’adversaire soit au moins 1er KYU.

  • Etre soit même 1er KYU.

  • Etre au moins dans la catégorie d’âge cadet(te)s.

  • Que la victoire soit au moins par WAZA ARI.

A noter concernant les points qu'un(e) judoka(te) qui n’a pas encore réussit les examens de kata et d’arbitrage ne peux pas participer aux SHIAI pour marquer des points. Par contre il/elle peut marquer des points en championnat.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus