Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

KATAS

Le Kodokan Goshin Jutsu est un kata de judo Kodokan, il s'agit de formes de self-défense.

Créé en 1956, c'est le plus récent des kata de judo. Il incorpore des techniques d'aïkido à travers l'influence de Kenji Tomiki. Il est constitué de plusieurs techniques de défense contre différents types d'attaques, attaques à mains nues, avec un tanto (couteau japonais), un bâton (longueur 1m environ) et un pistolet.

Contre une attaque à mains nues

  • Avec saisies
    • Ryote-dori (Saisie des deux mains pour donner coup de genou)
    • Hidari-eri-dori (Saisie du revers gauche en poussant)
    • Migi-eri-dori (Saisie du revers droit en tirant)
    • Kata-ude-dori (Saisie du bras par l'arrière en poussant sur le coude)
    • Ushiro-eri-dori (Saisie arrière du col en tirant)
    • Ushiro-jime (Étranglement arrière par hadaka-jime)
    • Kakae-dori (Ceinture arrière par dessus les bras)
  • À distance
    • Naname-uchi/Tetsui (attaque du poing en crochet sur la tempe)
    • Ago-tsuki (Uppercut)
    • Gammen-tsuki/Maeken-tsuki (Direct au visage)
    • Mae-geri (Coup de pied frontal)
    • Yoko-geri (Coup de pied latéral)

Contre un adversaire armé

  • Tantô
    • Tsukkake (Sortie de la dague)
    • Choku-zuki (Attaque en pointe)
    • Naname-zuki (Attaque de haut en bas en diagonale)
  • Bâton
    • Furiage (Bâton levé pour frapper)
    • Furioroshi (Attaque de haut en bas)
    • Morote-zuki (Attaque en pointe à deux mains)
  • Pistolet
    • Shomen-zuke (Pistolet à l'abdomen)
    • Doshi-gamae (Pistolet tenu sur le côté)
    • Haimen-zuke (Pistolet dans le dos)
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus